Un peu photographe et un peu auteur

Artiste incompris de carrière, mes « talents » bien cachés sont avérés depuis mon plus jeune âge:

    • à 3 ans, il est écrit dans mon carnet de bébé que je chante « comme mon grand père»… Avec le recul, je n’ai pas l’impression que c’était un compliment.

    • à 14 ans, je rendais en Arts Plastiques des peintures réalisées par ma mère pour éviter les notes négatives.

    • à 23 ans, je suis interdit de chant pendant mon service militaire. Je suis le seul du régiment dans ce cas, la dispense de sport était beaucoup plus répandue…

Avec un tel soutien, on ne s’étonnera pas qu’à 30 ans, je sois informaticien, que je joue aux échecs et que je ne chante même pas sous la douche…

Depuis, je me suis inscrit dans un club photo, j’y ai appris la technique et les maîtres de la discipline: les morts et les vivants (1).
A force de persévérance et de portraits de lampadaires, je suis maintenant incompris dans un nouveau domaine!!

La vie est belle…

 

(1) On notera d’ailleurs qu’en photo, le ratio est plus favorable aux vivants qu’en peinture…

Autoportait à la hache
Autoportrait à la hache